Dominique Angel

Dominique Angel, Pièce supplémentaire, 2012 Terre, bois, 1,4 x 0,8 x 24 m
Vue d'exposition à la Galerie municipale de Chinon, 2012

Né en 1942 à Briançon (Hautes-Alpes)
Vit et travaille à Marseille

Il a enseigné la sculpture pendant plus de trente ans à l’ École Nationale Supérieure des Arts de Nice (Villa Arson).

Foisonnante, protéiforme, chaotique, fragmentée, éclectique, pluridisciplinaire, l’œuvre de Dominique Angel ne peut se circonscrire en un genre : "Avec un même concept, un même système de représentation, on peut élaborer des œuvres diamétralement opposées." Sculpture, photographie, vidéo, dessins, écriture il pratique et traverse les supports et les rassemble pour un projet d’œuvre unique, toujours provisoire, comme l’indique l’intitulé invariable qu’il donne à ses œuvres : Pièces supplémentaires.

Tel un manifeste, sa démarche s’appuie sur un principe instaurateur de récupération et de synthèse des formes et esprits de l’histoire de l’art qu’il tourne en dérision pour en dégager l’évidence trompeuse, l’aspect dérisoire, la nature précaire, la construction éphémère de l’art.

Cette sculpture-néon échappant à la nomination sérielle : Pièces supplémentaires, condense en elle-même un certain ensemble d’œuvres composites issues d’un geste littéraire (un roman), et plastique (une exposition). En 1994, la Beauté Moderne fût à la fois l’intitulé d’une exposition consacrée à Dominique Angel au MAMAC de Nice et le titre éponyme d’un roman co-édité par Vidéochroniques et le MAMAC à l’occasion de cette exposition. Ni représentation d’un slogan, ni tentative d’un éclairage historique et esthétique sur l’idée de beauté moderne, le titre intégré à l’œuvre (à l’image d’un cartel), apparaît comme la matérialisation lumineuse d’un paradigme.

Dans le roman : La beauté Moderne, le récit s’implante dans le contexte social particulier de l’après-guerre, caractérisé par une conscience collective de changements profonds, d’une pluralité des valeurs et d’inquiétude qui en résulte. Le héros du roman, un jeune homme naïf cherchant à se définir, commencera à fabriquer un socle en marbre. À partir de là, il ne cessera de s’interroger sur l’histoire de l’art. Le roman est suivit de : Principes et Notions, un opuscule dans lequel Dominique Angel propose empiriquement treize "stations" ou variables constitutives au paradigme de La Beauté Moderne.

"L’art contemporain est constitué de la combinaison subtile des formes en évolution au sein de la modernité et leur répétition modifié selon l’urgence de l’actualité. J’ appellerai donc : beauté moderne, ce qui nous plaît dans les formes artistiques créées dans le même temps que nous. La beauté est une qualité de l’art contemporain. Il n’y a qu’une beauté moderne à la fois, puisqu’elle se régénère à mesure et ce, tant que l’art existera. La beauté moderne absorbe toutes les autres beautés en les engloutissant, ainsi que la vague nouvelle contient l’eau de la vague précédente."

Dominique Angel, "La Beauté Moderne, Principe et Notions", page 129

"Les notions sont au nombre de treize. Compte tenu que nous pouvons les aborder par les deux bouts, le milieu, ou par tout autre endroit qui nous convienne (ainsi que pour analyser une œuvre) quelque soit l’ordre dans lequel nous les organisons et qu’elles vont pareillement dans tous les cas, même si elle se mélangent, sans nuire à la rigueur du projet, nous les classerons ici définitivement : Amour de l’art / Moi, les autres / Modèle / Rien / L’objet / Symétrie / Beauté, Laideur / Être, Paraître / Sexe, Beauté, Fantaisie / Art, Théorie / Le bien, Le mal / Dedans, Dehors / Temps, Espace."

Dominique Angel, "La Beauté Moderne, Principe et Notions", page 133

LIENS

GALERIE

Galerie Isabelle Gounod, Paris

POUR ALLER PLUS LOIN

1908-Ford-Model-T.jpg
Pièce supplémentaire
Dominique Angel
27 octobre 2007
Vdchrnqs · Marseille
1908-Ford-Model-T.jpg
Machination
Exposition Collective
22 septembre - 7 novembre 2009
Vdchrnqs · Marseille
Quand je vois ce que je vois et que j'entends ce que j'entends ...
Dominique Angel
6 mai - 6 septembre 2014
Vdchrnqs · Marseille

@ : info(at)videochroniques.org

Tel : +33(0)9 60 44 25 58

1 place de Lorette

13002 Marseille

f_logo_RGB-Black_250.png
logo-instagram-noir.png

Partenaires financiers

Médias partenaires

Vidéochroniques est membre

du réseau Provence Art Contemporain

https://p-a-c.fr/

© vidéochroniques 2019-2020