Angel_Dominique-Pièce_supplémentaire_2

Ilyes Mazari

Ilyes Mazari, "WOMB", 2018
acrylique, plâtre, acide sulfurique, sucre
60 x 36 x 21 cm

Né en 1991 à Rouen
Vit et travaille à Marseille

Il est diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon en 2017.

Une image forte a une odeur. "Est-ce qu’elle sent sous les bras !?", demande Braque à Picasso.
Son suintement âcre dissout son cadre et la sort de l’arène des représentations. 
Son odeur étiole le fard des globules et ramène grouillant le ventre du monde.
Ilyes Mazari cherche la perlée chaude et salée. Celle qui vient du fond et sillonne à travers la chaire. La suée qui monte, par absorption et gonflement. L’épanchement rempart à la désaffection qui engorge le regard brûlant d’Adolphe Monticelli le Marseillais lorsqu’il empâte sur sa toile fleurs décaties, corps décharnés et arbres cellulaires. 
La pratique d’Ilyes Mazari est faite de réactions élémentaires. Entre image et matière, il travaille la peinture, le dessin et la sculpture. Ses formes naissent de processus rationalisés et d’un empirisme formel ; entre plaquages de stratégies mentales et réactions plastiques. Oscillant de l’effluve au monolithe, ses œuvres renvoient autant à l’efficience expresse de nos sociétés contemporaines qu’aux réticences des débuts du langage. 
Elle pousse au bord des pores la sudation saline où se délaye depuis deux mille ans le plongeur enroché de Naples. Sans excès ni cartel. Concret.

LIENS

GALERIE

POUR ALLER PLUS LOIN

1908-Ford-Model-T.jpg
Sud magnétique
Exposition collective
14 février – 13 avril 2019
1908-Ford-Model-T.jpg
1908-Ford-Model-T.jpg