Angel_Dominique-Pièce_supplémentaire_2

Richard Nonas

Richard Nonas, Tongue mother – tongue (détail), 2013
175 blocs d’épicea et 14 pièces murales de bûches de pin assemblées
70 x 15 x 12 cm chacun

Né en 1936 à New-York
Vit et travaille à New-York

"L’ art de Richard Nonas est une tentative pour habiter un lieu. Il ne s’ agit pas de montrer des formes et des matériaux, de rechercher une objectivité pure comme pouvait motiver les artistes minimalistes.
Richard Nonas est un artiste de la sensibilité, de la perception des phénomènes subtils qui régissent le rapport à l’ altérité, à la nature, à l’ ailleurs.

Son métier d’ anthropologue l’ a amené à se confronter à cette altérité, mais les outils d’ analyse, de description et d’ explication se sont montrés insuffisants. L’ art s’ est imposé comme la seule solution pour enjamber le fossé invisible qui sépare les hommes de leurs ancêtres, les hommes de la nature, les hommes de leurs voisins. Au travers de dispositifs simples, répétitifs, utilisant des matériaux bruts, jamais retravaillés, Richard Nonas souhaite offrir la perception d’ une réalité immédiate, entière, qui s’ imposerait de façon universelle.

À la façon d’ une écriture de l’ espace dans l’ espace, des marques, des traces, des signes sont posés, agencés.

Cette simple opération transforme le lieu dans lequel elle s’ inscrit. De la même façon les matériaux : traverses de chemin de fer, blocs d’ acier, blocs de granit rose (bordures de trottoir) ou rochers extraits d’ une carrière de l’ Ain pour l’ installation extérieure, s’ enrichissent.
La réalité de leur présence est implacable, l’ étrangeté de leur apparition dans un lieu qui n’ est pas celui de leur destination initiale s’ efface au profit d’ un sentiment de reconnaissance évidente, ils modèlent les espaces, les scandent, les rythment. C’ est peut-être cette incongruité-même qui impose de façon aussi incontestable une autre réalité. L’ étrangeté, le non-familier, ce qui est extérieur à notre domaine de reconnaissance confortable, hors de notre quotidien est le lieu de l’ art. C’ est ce qui fonde son identité.
C’ est le cœur de la recherche de Richard Nonas. Ne rien expliquer, ne rien démontrer. Trouver des passerelles dont les fondations s’ inscriraient dans des territoires familiers, mais dont l’ élévation, la réalisation finale, nous amènerait vers un ailleurs inconnu et indéfinissable mais absolument concret : l’ art."

extrait du guide du visiteur pour l’exposition personnelle de Richard Nonas, "Shoots good, not straight",
15 mai – 22 août 2010, Musée d’Art Moderne, Saint-Étienne

LIENS

GALERIE

Galerie Anne de Villepoix, Paris
Fergus McCaffrey Gallery, New York

POUR ALLER PLUS LOIN

1908-Ford-Model-T.jpg
Tongue / mother-tongue
Richard Nonas
1 octobre - 23 novembre 2013
Vdchrnqs · Marseille
1908-Ford-Model-T.jpg
1908-Ford-Model-T.jpg