Angel_Dominique-Pièce_supplémentaire_2

Thomas Couderc

Thomas Couderc, Wings, 2015
bois, serres câbles, sangles
SAW /Triangle art NYC

Né en 1981 à Ceret.
Vit et travaille Bruxelles

Thomas Couderc est diplômé de l’École Supérieure des Beaux Arts de Marseille en 2011 et de l’École Axe Sud en direction artistique en 2005.

Il y a dans chacune de ses pièces la suggestion d’un récit : l’imaginaire d’un monde reconstruit, disparu ou déplacé.
Le processus est toujours visible, bricolage assumé, utilisation de matériaux pauvres, ordinaires et éphémères. Tout cela sert à une mise en tension générale entre le processus et l’œuvre finale. La poésie tient justement dans le déséquilibre entre l’énergie déployée dans la construction et l’accumulation et la pesanteur ressentie en contemplant l’œuvre finie.

"L’œuvre n’a pas à être déchiffrée mais à être explorée. L’imagination doit rebondir, toujours être en mouvement."
Luc Jeand’heur


Thomas Couderc a notamment été exposé dans le cadre de Marseille Provence 2013 Capitale Européenne de la culture, aux ateliers Vortex à Dijon et à la galerie Zsenne à Bruxelles.​

La cabane exposée dans l'exposition de Magnetic North est suspendu dans le vide, immobile. Semblant en déséquilibre, on attend qu’elle tombe. Elle nous attire, on la contemple. Et pourtant, construite avec du bois brulé, récolté à la suite d’incendies, elle est à la fois ardue à construire et inhospitalière. Et pourtant ce bois brulé raconte une histoire et parle de mémoire en transportant notamment avec lui une odeur. Habitat des premiers hommes, maison d’enfance, la cabane détachée de son contexte premier est attaché ici sur un poutre IPN au milieu d’un espace brut et industriel. Presque anachronique, elle crée ici un instant suspendu dans l’histoire et nous transporte vers les récits sources d’une mythologie de la cabane qui est propre à chacun d’entre nous.

En parallèle, Thomas Couderc présente l’œuvre Rollingstamp. Ces tampons gravés dans le bois racontent une histoire, ils nous parlent des histoires de sorcière, de pouvoirs innée et de Wonder Woman. À la manière des premiers tampons sumériens, les rondins de bois gravés impriment des surfaces éphémères. Un mélange de terre et de fumier, premier liant de l’histoire, fait ressortir des images en relief. L'artiste propose ici de revivre l’histoire, de retrouver les technique anciennes, de décélérer. En effet, le processus d’impression ici employé peut se répéter à l’infini en passant et repassant sur ce support meuble. On peut lire ici un double récit, celui du matériau brut qui se transforme en bande dessinée. Et celui de la course folle du progrès, avançant ici à reculons pour laisser enfin le temps de contempler et de se raconter des histoires.

LIENS

GALERIE

POUR ALLER PLUS LOIN

1908-Ford-Model-T.jpg
Young & Restless
Exposition Collective
25 novembre 2011 - 4 février 2012
Vdchrnqs · Marseille
1908-Ford-Model-T.jpg
Magnetic North
Exposition Collective
4 février - 27 mars 2021
Vdchrnqs · Marseille
1908-Ford-Model-T.jpg