Expo Dominique_0002.jpg

Pièce supplémentaire

Dominique Angel

Exposition le 27 octobre 2007

Exposition personnelle de Dominique Angel

La carte blanche initiale parmi les trois qui seront proposées dans les futurs locaux de Vidéochroniques est consacrée à Dominique Angel, personnage incontournable de la scène artistique marseillaise, dont le travail est pourtant rarement montré localement. La décision de faire appel à lui pour cette première ne s’est pas vraiment révélée douloureuse.

Pour tenir compte, d’abord, de l’objet et du contexte de la manifestation Marseille Artistes Associés, il nous a semblé être le mieux à même de "représenter" Vidéochroniques du fait de son implication déterminante dans les activités de l’association pendant de nombreuses années, et de l’influence, plus discrète et souterraine mais certaine, qu’il continue d’avoir sur ceux qui les portent. En second lieu, son engagement intellectuel, politique et éthique nous semble résonner en permanence - aujourd’hui plus que jamais - avec celui qui motive notre projet. Il serait également difficile de cacher notre attirance partagée pour des pratiques plurielles ou multimédiatiques. Elles sont d’évidence inhérentes aux objets sur lesquels l’association concentre son attention, qui fondent son objet même, et se cristallisent chez lui dans les gestes qu’il entreprend simultanément, indépendants et connexes à la fois, qu’ils soient littéraires, filmiques ou plastiques...

Malgré leur cohérence propre, ses réalisations sont si intimement liées les unes aux autres que chaque création semble augmenter, ou plutôt modifier, une œuvre plus vaste qui les comprendrait toutes. Le contexte de l’exposition incarne d’une manière particulièrement significative ce principe d’auto alimentation constante du travail par lui-même, dans la mesure où chaque nouvelle situation de "monstration" fait œuvre à son tour (et par elle-même) en se nourrissant des fragments qui la constituent. D’ailleurs, ça fait bien longtemps que l’artiste ne s’embarrasse plus à donner un nom aux choses, celles qu’il produit au moins. Toutes portent indifféremment le titre générique, englobant et manifeste : Pièce supplémentaire. C’est naturellement l’intitulé que portera l’exposition.

On l’a vu, cette œuvre se refonde continuellement sur sa présence et sa nature : elle est en devenir permanent. L’espace qui lui servira d’écrin devrait donc lui aller comme un gant. La correspondance est telle qu’ils se présentent selon nous comme une métaphore l’un de l’autre, et réciproquement. Le chantier constitue de fait une analogie opportune avec la pratique de Dominique Angel, dont celle de l’atelier qui lui est chère. Il insiste sur la notion même de "travail", plus précieuse encore à ses yeux.

Édouard Monnet

ARTISTE

Angel_Dominique-Pièce_supplémentaire_2
Dominique Angel

RESSOURCES

Dossier de presse

Revue de presse

LIENS

...

REMERCIEMENTS

...

ÉQUIPE

Édouard Monnet

Commisariat

Frédéric Gillet

Régie, logistique

Carole Novara

Communication, administration

@ : info(at)videochroniques.org

Tel : +33(0)9 60 44 25 58

1 place de Lorette

13002 Marseille

f_logo_RGB-Black_250.png
logo-instagram-noir.png

Partenaires financiers

Médias partenaires

Vidéochroniques est membre

du réseau Provence Art Contemporain

https://p-a-c.fr/

© vidéochroniques 2019-2020